histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Aller en bas

histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 10:39

à l'origine, en 1753, le château ne comportait qu'un seul étage. Il a été construit par Jean Baptiste Le Fort (fils de Jean Le Fort, acquéreur du Quesnel en 1700 et de Marie Damiens)


Un siècle plus tard, en 1853, le château est transformé et un étage supplémentaire est ajouté par Charles Blin de Bourdon (fils de Alexandre Blin de Bourdon et de Marie-Charlotte Le Fort)



le château vers 1830, avant les travaux. dessin de la collection Duthoit, Musée de Picardie Amiens








page 234 du livre "gentilhommières en Picardie" éditions de la Morande, Philippe Seydoux 2003 - ISBN 2 - 902 091 -  32 - X





voici ce qui est décrit


Dernière édition par Veiovis le Lun 21 Déc - 12:47, édité 4 fois
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 10:56

"Le Quesnel-en-Santerre : Possession au XIIe siècle d'une famille chevaleresque du Quesnel, au XVe des Riencourt, puis des Gans, la seigneurie échut au XVIe à Jean Le Fèvre, seigneur de Caumartin en Ponthieu, qui en acheta en 1569 la charge de général des Finances en Picardie.

A la fin du siècle, Renée Le Fèvre de Caumartin (1) l'apporta en mariage à Jérôme Le Maistre de Bellejamme, conseiller au Parlement de Paris (2).
Louis Le Maistre, leur fils, fut maître des requêtes au Parlement, puis intendant de Picardie, et présida les présidiaux d'Amiens et d'Abbeville réunis en 1636 pour juger l'infortuné Saint-Preuil, gouverneur d'Arras.
Il vit l'année suivante sa seigneurie du Quesnel érigée en châtellenie, et entra au Conseil d'Etat.

Son fils Jérôme délaissa ses terres picardes pour le parlement de Paris dont il fut président aux enquêtes, et son petit-fils Henri-Louis, conseiller au même parlement, finit en 1733 par se défaire du Quesnel.

Mentionné dans un terrier de 1617, le château occupait une motte entourée de fossés. Construit en briques, couvert en ardoises et flanqué de deux tours, le corps d'habitation - modeste, semble-t-il - n'avait pas dû échapper aux  saccages commis en 1636 par les Impériaux.

Jean Le Fort, l'acquéreur du Quesnel, avait épousé en 1700 Marie Damiens, la fille de Barthélémy, seigneur d'Acheux (3)
Négociant Amiénois, il avait été reçu en 1732 secrétaire du Roi en la Grande Chancellerie, et l'on avait souligné à cette occasion qu'il était passé par toutes les charges qui distinguent les commerçants.
C'est après sa mort, survenue en 1751, que son fils Jean-Baptiste (4) (Jean-Baptiste-Barthélémy Le Fort, il meurt en 1767. )  fit construire le château actuel (en 1753)

Datée en effet de 1753, cette demeure en pierre blanche, sobrement animée de chaînes à refends soulignant l'avant-corps central et les angles des pavillons latéraux, ne manquait pas d'élégance, comme en témoigne le tracé incurvé des dépendances basses encadrant la cour d'honneur.

En 1806, Marie-Charlotte Le Fort du Quesnel épousa Alexandre, vicomte Blin de Bourdon, qui fit une belle carrière politique sous la Restauration et la monarchie de Juillet (5).

leur fils Charles (1810-1869) s'installa au Quesnel dont il fit transformer le château. Il fit construire en 1853 un pavillon à l'Ouest, fit sculpter les clés des fenêtres, et compromit malheureusement l'équilibre des façades en faisant ajouter un second étage, chargé de grandes lucarnes, de balustrades et d'armoiries exécutées par les frères Duthoit. (6)

Il fit également retracer le parc dans le goût paysager, cependant qu'Elise Blin de Bourdon faisait construire une grande église néogothique en briques. (7)

Raoul Blin de Bourdon (1837 - 1940) joua, comme son grand-père, un, rôle politique de premier plan. Blessé en 1870, en combattant dans les gardes mobiles, il fut élu député en 1872, devint secrétaire de l'Assemblée Nationale et fut constamment réélu dans la circonscription de Doullens, jusqu'en 1893.

En 1914-1918, le village du Quesnel eut la bonne fortune de rester à l'écart des lignes de front, ce qui n'empêcha pas le château d'être occupé dès le 31 août 1914 par un état-major allemand, puis endommagé par les bombardements et saccagé par les troupes. (Cool

Le Vicomte Blin de Bourdon le fit restaurer et le laissa à sa fille, la comtesse de Lussac.

A nouveau occupé au cours de la dernière guerre, puis longtemps resté inhabité et vendu en 1985, il a retrouvé sa vocation résidentielle."

page 234 du livre "gentilhommières en Picardie" éditions de la Morande, Philippe Seydoux 2003 - ISBN 2 - 902 091 - 32 - X


Dernière édition par Veiovis le Sam 11 Fév - 14:48, édité 1 fois
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 11:18

Alcius Ledieu, Moreuil et son Canton, Paris, Picar 1889, p. 84 - 85.

Abbé Maurice Leroy, Le Quesnel et Saint-Mard, 1923, p. 86 et suivantes

Père-Anselme, La Chesnaye-Desbois : famille Le Fèvre, Le Maître.

Favre-Lejeune, op. cit., p.829

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 11:41

Page 327 du livre "gentilhommières en Picardie" éditions de la Morande, Philippe Seydoux 2003 - ISBN 2 - 902 091 - 32 - X

(1) Renée Le Fèvre de Caumartin : sœur de Louis Le Fèvre de Caumartin qui devint garde des Sceaux sous Louis XIII.

(2) Jérôme Le Maistre de Bellejamme. Il avait été en 1482 avocat général au Parlement de Paris. En 1603, Jérôme Le Maistre de Bellejamme obtint d'Henri IV des lettres patentes l'autorisant à prélever des pierres du château de Montlhéry, en cours de démantèlement, pour bâtir sa maison de Marcoussis (J. Gaugué-Bourdu, "Monttléry sous Henri IV", in Bulletin Monumental)
Madeleine Le Maistre, la sœur de Louis, épousa en 1630 Philippe d'Aguesseau, fils d'un échevin d'Amiens (voir Ignaucourt) qui occupa pendant 20 ans la charge considérable de receveur général du Clergé de France.

(3) Marie Damiens, la fille de Barthélémy, seigneur d'Acheux. Barthélémy Damiens était le fils d'un maïeur d'Amiens et l'un des plus gros négociants en saieterie de Acheux.

(4) il avait épousé en 1739, Marguerite de Hée

(5) voir Gézaincourt et Bourdon

(6) Le premier mémoire des Duthoit, en date de 1853, concerne les frontons, réalisés moyennant la somme de 1 500 francs.
Un second mémoire, daté de décembre 1858 et arrêté à la somme de de 670 francs, concerne le grand escalier et les parties hautes, ainsi que le décor du grand salon et de la salle à mager, exécuté en carton-pierre (Amiens, Arch. partic.).

(7) l'ancienne église possédait un clocher-porche massif, qui avait servi jusqu'au XVIIe siècle de tour de guet et de refuge pour les habitants.
A proximité, débouchait l'un des trois accès du vaste réseau de muches creusées dans le sous-sol crayeux, lors des incursions espagnoles.
Lorsque, vers 1830, la maladie de la pomme de terre avait amené le chômage dans les campagnes, le vicomte Blin de Bourdon avait embauché pendant plusieurs mois des ouvriers sans travail pour dégager les souterrains découverts sous le château (Wiscart, op. cit., p.195)
En 1862, Elisabeth Blin de Bourdon consacra 150 000 francs à la reconstruction de l'église, sur les plans de l'architecte Delforterie.
Le sanctuaire abritait en 1914, un fort beau lutrin en fer ouvragé provenant de l'abbaye de Corbie, attribué à Slotz ou à Vivarais (voir Heilly) qui travailla vers 1765 pour le chœur de l'abbatatiale.
réparée après 1918, l'église est aujourd'hui fermée au culte.

(Cool dossier de dommages de guerre, établi par l'architecte amiénois Georges Bouffet (Amiens, arch. Dles, 10 R 739)
Le vicomte Blin de Bourdon était attaché au Santerre par son mariage, célébré en 1890 avec Adèle Desfriches-Doria, sa voisine de Cayeux-en-Santerre.

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 12:02




Dernière édition par Veiovis le Jeu 27 Déc - 15:04, édité 2 fois
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 28 Mar - 17:06

Aujourd'hui, le chateau est à l'abandon. Il est en très mauvais état.
Il appartient à un particulier.


Dernière édition par Veiovis le Mer 1 Nov - 18:21, édité 2 fois
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Dim 16 Oct - 19:57

il est interdit de visiter ce chateau.


Des pancartes ont été rajoutées.

Il est interdit de traverser le parc, et il est interdit de visiter le chateau.

Il est interdit de s’introduire sans autorisation dans un domicile privé quelque soit le titre d’occupation ou l’affectation du local. Si l’intrusion est faite sans le consentement des propriétaires, elle est consécutive du délit de violation de domicile
Violation de domicile commise par un particulier : L’article 226-4 du Code pénal punt toute personne qui s’introduit sans autorisation d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 15 000 euros




Des sites étrangers diffusent des photos de l'intérieur du château. Or, cela est INTERDIT.

Article 226-2 :
Est puni des mêmes peines le fait de conserver, porter ou laisser porter à la connaissance du public ou d’un tiers ou d’utiliser de quelque manière que ce soit tout enregistrement ou document obtenu à l’aide de l’un des actes prévus par l’article 226-1.
Lorsque le délit prévu par l’alinéa précédent est commis par la voie de la presse écrite ou audiovisuelle, les dispositions particulières des lois qui régissent ces matières sont applicables en ce qui concerne la détermination des personnes responsables.


Si vous constatez des intrusions, il faut de suite prévenir la gendarmerie.


Des pseudos-artistes, des explorateurs de l'oubli (comme ils se nomment)  diffusent des photos d'intérieur de chateaux (et de CE chateau *1) sur des sites visibles par tous.
Le chateau de LE QUESNEL est donc régulièrement visité par des personnes (étrangères pour la plupart *2)  qui ne respectent pas les lois françaises.
Elles se prennent en photo, ou font des mises en scène puis diffusent les photos sur des sites publics et font l'éloge de l'art photographique, alors qu'il y a eu VIOLATION de domicile.

*1  utiliser la fonction "google image" et  "chateau LE QUESNEL" pour les voir
*2  :  Paradox sur 28dayslater.co.uk, Lenston, The Kwan, Zer081, Funlester sur forums.aria.co.uk et 28dayslater.co.uk, BrainL = Brian Lloyd sur 28dayslater.co.uk, Antony Meadley Photography sur facebook et internet,  urbexground.fr  qui explique : "Nous arrivons en début de journée sur place et comprenons que l’accès ne se fera pas sans employer notre fidèle échelle télescopique… Un mur d’enceinte de plus de 3 mètres fait le tour du large domaine. Quelle excitation de déplier une échelle en pleine rue, au sus et au vu de tout le monde. J’entends encore raisonner le « clac » de chaque barreau qui se déploie, nous rapprochant un peu plus de l’autre coté du mur ! Échelle en place, calée et stabilisée, c’est parti ! Un par un nous franchissons ce qui sépare l’homme ordinaire de l’explorateur, le seuil de la légalité. Nous avons été suffisamment discrets pour ne pas être inquiétés d’avoir été vus, et donc d’être cueillis par les forces de l’ordre...".
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Sam 27 Oct - 11:37

Il y a quelques semaines j'ai croisé un groupe de jeunes du village qui sortaient bruyamment du parc du château, tout en rigolant. Je leur ai rappelé qu'il s'agissait d'un terrain privé et interdit et qu'il y avait beaucoup de danger… mais cela ne les avait pas du tout impressionnés. Ils ont répondu qu'ils ne savaient pas que c'était interdit car ils habitaient le village et qu'ils y allaient régulièrement.

Des tas de vidéos sont postées sur YouTube mais aussi sur des sites dédiés aux expéditions de l'extrême… comme ici  https://youtu.be/73Yw7URa8Zw

la bâtisse est en très mauvais état, avec des effondrements de plancher  mais le risque est bien plus grand dans le jardin (où le sol peut s'effondrer, car le sous-sol est truffé de galeries fermées depuis de nombreuses années)

Sur la vidéo rendue publique par ces inconscients, on peut constater qu'il n'y a aucune sécurité. Et qu'il est vraiment dangereux de s'aventurer. des tas d'éboulements ont déjà eu lieu, et ce qui tient debout n'y restera pas longtemps. La mérule fait son œuvre petit à petit.

Je me permets de mettre ces photos, car il faut que les parents de jeunes ados sachent les dangers véritables qui guettent leurs enfants.

Finalement vu le nombre de vidéos et d'expéditions qui ont lieu, ce n'est plus qu'une question de temps (pour qu'un drame arrive). Nos enfants sont donc en danger… l'effet de groupe, fait qu'ils y vont, pour s'amuser, et se faire quelques frayeurs et parce qu'ils ont l'habitude d'y aller… Avez-vous déjà demandé à votre enfant s'il y était déjà allé ?

Cet endroit est définitivement détérioré (par le temps, puis dégradé par des groupes qui s'y aventurent, mais c'est surtout la pluie, le vent, la mérule qui ont dégradé les bâtiments).

Les jeunes se prennent en photo, en vidéo et parfois ils sont 4/5 se tenant au milieu d'une pièce totalement inconscients, car le plancher peut à tout moment s'effondrer (ce qui est déjà le cas dans pratiquement toutes les autres pièces). Ils pensent qu'ils pourront toujours faire quelque chose s'il se passe un drame.
Sauf que s'il se passe quoi que ce soit, on peut douter que les assurances prennent en charge quoi que ce soit (par exemple invalidité…).


ces photos sont tirées des vidéos postées sur YouTube.

Les dernières qu'on peut visionner datent d'il y a quelques jours encore.
le Quesnel est devenu un lieu de sensation.

Alors si vous désirez voir l'intérieur CONTENTEZ VOUS DE REGARDER les vidéos postées sur YouTube mais n'y allez pas. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'un drame ne se produise.
Certaines pièces sont devenues des dépotoirs et des immondices (qui viennent de où ? qui a été déverser ces tonnes de  déchets dans le château ?) font que les rats pullulent et que vous vous exposez à des maladies (le simple fait de poser la main sur un endroit où il y a eu la pisse de rat, vous expose à la leptospirose : La contamination se fait soit directement par contact avec des urines ou des tissus d’animaux infectés, soit indirectement par l’intermédiaire d’eaux, de végétaux ou de boues souillées par ces urines. Les salariés qui travaillent dans des endroits aussi dégradés ont obligation, par la médecine du travail a être vacciné, pour la leptospirose !!!)

un puits sans aucune sécurité…









ici on voit le pied du gars et le plancher est écroulé juste à côté... quelle inconscience !


ici le seau de 10 litres ??? a été suffisant pour provoquer l'effondrement du sol....





Dernière édition par Veiovis le Sam 22 Déc - 8:02, édité 1 fois
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 19:45

Aujourd'hui, lundi 10 décembre 2018, à 18h30, le château est parti en fumée.
L'incendie était visible de très loin (sur la 4 voies qui passe à proximité) et de loin, j'ai pensé qu'il s'agissait de l'église. Mais en arrivant dans le village, il s'agissait du château qui était la proie de flammes.

Voici des photos



Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 19:47



Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 19:48

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 20:07

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 20:10

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 20:12

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 20:14

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 20:16

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Lun 10 Déc - 20:30



vidéo sur le courrier picard http://www.courrier-picard.fr/154372/article/2018-12-10/le-chateau-de-le-quesnel-en-feu?fbclid=IwAR151ZncpxCgMeLgxLucwsds1LfBKgsA0p8Mgq4U-Bbu6HmKmf8wM_vEmoE


Le château de Le Quesnel, inhabité mais souvent squatté, flambe depuis 18 heures environ ce lundi 10 décembre.
Les 750 m2 sur trois étages sont totalement embrasés.

Pas de victime selon les nombreux pompiers sur place.
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par martinev le Lun 10 Déc - 20:38

je viens de voir cela sur le Courrier Picard (internet) - tristesse
saura-t-on jamais qui ?

martinev

Messages : 11
Date d'inscription : 04/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Sam 22 Déc - 7:08

Article sur le Courrier Picard du 11/12/2018
les photos du Courrier Picard sont magnifiques.

http://www.courrier-picard.fr/154499/article/2018-12-11/le-chateau-du-quesnel-part-en-fumee-videos-et-photos



Le château du Quesnel n’est plus que ruines

Le Château du Quesnel, dans le Santerre (sud-est de la Somme) ne fêtera pas ses 300 ans. Les flammes ont eu raison de lui dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 décembre. Faute d’entretien, il mourait déjà à petits feux.

Voilà un trésor du patrimoine qui ne coûtera plus rien.
Et pour cause : le château du Quesnel, bâti en 1753, a brûlé dans la nuit du lundi 10 au mardi 11décembre.

Voilà un trésor du patrimoine qui ne coûtera plus rien.
Et pour cause : le château du Quesnel, bâti en 1753, a brûlé dans la nuit du lundi 10 au mardi 11décembre.






Derrière les murs, poutres, escaliers et maçonnerie continuaient de mourir à petits feux au petit matin, hier, tandis que tout le mobilier d’époque, les tableaux, les objets, étaient déjà anéantis.

Des lanceurs d’alerte s’étaient pourtant mobilisés.

L’association Alerte patrimoine publiait l’an dernier la pétition «  Il faut sauver le château de Le Quesnel  » sur change.org, qui a recueilli 1.446 signatures.

La même année, le 15 octobre, La page Facebook «Défense du patrimoine français» écrivait un plaidoyer pour la bâtisse située en cœur de village en concluant « un dossier à traiter en urgence, un de plus, pour Stéphane Bern ».

À leur manière, les photographes Urbex (qui visitent des lieux construits par l’Homme et réputés inaccessibles), sur le site Urbexground, rendaient aussi hommage au site, avec des photos de belles factures montrant combien les lieux étaient restés « dans leur jus » depuis le XIXe siècle.

« Cette personne n’a pas entretenu le château en bon père de famille »

Ils décrivaient lors de leur visite, il y a deux ans environ, « un magnifique escalier de pierre et de fer forgé qui dessert un étage offrant un couloir décoré d’une peinture représentant une improbable scène bucolique », « une pièce surmontée d’un côté d’un drapeau américain et néo-zélandais, de l’autre d’un drapeau anglais », « une authentique chambre du XIXe siècle » où trône « une sublime et gigantesque bibliothèque ».

« L’âme de tous ces livres semble voguer dans cette pièce », poétise le photographe qui décrivait le château comme « un des plus mémorables qu’il [lui] a été donné de visiter ».

Je suis attristée, bouleversée, écœurée », lâche l’édile du village, Isabelle Wu.


La dernière fois qu’elle a vu le propriétaire – « un avocat du barreau de Paris qui avait hérité du château », décrit-elle –, c’était quand elle l’avait convoqué pour qu’il effectue des travaux, comme l’élagage de ses arbres. Ce qu’il faisait quand on le lui demandait.

Mais les photos l’attestent, le temps abîmait l’édifice, à l’intérieur (fuite d’eau, plafond à nu, etc) comme à l’extérieur, avec une aile gauche partiellement écroulée et des tôles devant les fenêtres du rez-de-chaussée, à l’arrière.


« C’est une personne qui n’a pas entretenu le château en bon père de famille », tance l’élue.

L’homme avait fait parler de lui en 2017 en tirant en l’air pour effrayer des personnes entrées par effraction dans l’enceinte de sa propriété.
Ce qui lui avait valu d’être conduit au poste.

Mardi 11 décembre à midi, il n’avait pas donné signe de vie, ni à l’édile, ni aux gendarmes, malgré les appels répétés.
Cinquante-quatre pompiers, 220 m3 d’eau

Au plus fort de l’incendie, cette nuit-là, 54 pompiers étaient mobilisés simultanément.
Ils affluaient des casernes de Moreuil, Hangest-en-Santerre, Rosières-en-Santerre, Roye, Amiens Poulainville, Montdidier et le poste de commandement venait de l’ouest d’Amiens, d’Airaines précisément.

Les réserves en eau, avec les deux châteaux d’eau rouges du long de la D 934, ont suffi.

Le Syndicat intercommunal d’eau du Santerre estime à 220 m3 le volume d’eau utilisée, tandis que les deux réservoirs rouges contiennent 600 m3 chacun.

Mobilisés dès 18 h 20 et la majeure partie de la nuit, les sapeurs-pompiers, mardi 11 décembre, continuaient d’effectuer des rondes pour s’assurer que le feu ne reprenait pas.
L’enquête de gendarmerie tentera de déterminer le motif de l’incendie, qui n’a fait aucun blessé.



Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Sam 22 Déc - 7:19

l'incendie a eu lieu lundi 10 décembre 2018.
Les pompiers ont reçu l'appel à 18h20.
54 pompiers mobilisés
220 m3 d'eau



Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Sam 22 Déc - 7:46

Je vais apporter un bémol à cet article du Courrier Picard.

Tout d'abord, l'article fait l'éloge des photographes Urbex … Sauf que ce sont bien eux, avec leur site et photos prises illégalement, sur une propriété privée, qui ont fait la publicité de ce château. Leurs photos étaient divulguées sur Internet. L'adresse du château était donnée.

Ils se vantent de leurs photos. Mais il ne faut pas oublier qu'ils n'avaient pas le droit de pénétrer dans ce château, puis d'y prendre des photos, et de les divulguer sur Internet.
Cela a incité des tas de personnes à venir visiter, à son tour, ce château.

Leur site était une invitation à faire comme eux !

Quand vous tapez sur YouTube "le Quesnel", vous découvrez les vidéos et visages de toutes ces personnes qui sont venues visiter illégalement ce château. C'était devenu l'attraction à visiter. Les gens ne s'en cachent pas. Ils se filment sans même cacher leur visage. Ils signent de leurs noms, leurs vidéos. (presque toutes semblables, bonjour l'originalité)

Ce qui a amené des groupes malveillants, qui ont tagué, détruit et tout cassé.

Mais le problème c'est que tous ces visiteurs faisaient "comme les autres", alors pourquoi pas eux ?
C'est comme si les voyeurs, casseurs, soit disant "explorateurs" se donnaient tous les droits.

Ce château, abandonné était voué à la destruction. Il était en très mauvais état. Mais toutes ces personnes qui ont posté des photos de l'intérieur, des vidéos ont contribué à accélérer sa destruction.

Il faut arrêter de penser qu'il pouvait être "sauvé". Il suffit justement de regarder les vidéos les plus anciennes pour se rendre compte que le temps n'avait pas épargné les murs, planchers, toiture. Il était condamné.

C'est un lieu porteur d'histoire. Il le restera. Car il est fort à parier, que le site sera nettoyé et qu'une nouvelle construction ressortira de terre un jour. Peu être une modeste maison, qui conservera l'appellation "le château". Ce pourra être également : un magasin, une entreprise, ou tout simplement tout un quartier comme c'était le cas il y a quelques siècles, avant que les terrains ne soient rachetés pour agrandir le parc du château  ???


Il était beau ce château, mais il n'y avait plus d'âme, plus de vie. Sa façade reste toutefois majestueuse.

Merci au courrier picard pour ces photos véritablement magnifiques. Ces photos contribuent au "souvenir" de ce château.
Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par martinev le Sam 22 Déc - 10:40

tout à fait d'accord, ces photographes, voyeurs et malveillants, ont préparé le terrain à l'incendie !
Et le propriétaire ? Est-il enfin joignable ?
bonne fin d'année 18 - et une meilleure année 19 !
amitiés de l'autre côté de la 4 voies, martine

martinev

Messages : 11
Date d'inscription : 04/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Veiovis le Dim 23 Déc - 15:58

Voici une très belle photo de Keviin.
pour ma part, je n'avais pas du tout réussi à capter ces cendres incandescentes qui virevoltaient… pourtant j'avais essayé mais ça ne rendait rien.
On était tous là, à regarder le ciel. On n'y croyait pas nos yeux. C'était magique mais tellement dramatique. Je pense que cette photo retrace l'instant qui nous restera tous en mémoire : ces cendres qui illuminaient le ciel et visibles à des kilomètres aux alentours.

Veiovis
Veiovis
Admin

Messages : 1315
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par martinev le Dim 23 Déc - 17:09

bravo au photographe, même si les circonstances sont attristantes

martinev

Messages : 11
Date d'inscription : 04/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire du CHATEAU de LE QUESNEL

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum