Rue d'Amende (n'existe plus - secteur château)

Aller en bas

Rue d'Amende (n'existe plus - secteur château)

Message par Veiovis le Sam 12 Mai - 17:27

la rue d'Amende n'existe plus.
Elle était bordée de maisons

Derrière le parc du Château, continuait la rue d'Enfer.


"derrière le château était la rue d'enfer, traversant comme nous l'avons dit le parc actuel. Son nom  lui venait du latin "inferi" qui veut dire inférieur.
C'était la rue sous et derrière l'enclos.
Elle se prolongeait en ligne droite jusqu'aux murailles servant de clôture aujourd'hui au parc de l'ancien château.
Elle offrait une issue à la rue d'Amende à droite et à gauche, car à gauche, au sud-est, la Rue d'Enfer débouchait dans la rue du Tour de Ville qui existe encore.
Cette rue du Tour de Ville, qui prend naissance à l'est de la rue de Beaufort, longeait autrefois les haies des jardins des grilles actuelles de l'enclos seigneurial.
Il est bon d'en faire la remarque : Les 3 rues susdites étaient bordées d'habitations. La rue Blanche en comptait 9,  la rue d'Amende 10 et la partie de la rue d'Enfer sise derrière le château, 12, au XVIIIe siècle.
Ces habitations furent acquises par les Seigneurs du Quesnel entre les années 1570 et 1810.
Aussi, dès le 14/09/1796, Monsieur du Quesnel obtint la suppression de la partie de la rue d'Enfer, sise derrière son château, en compensation d'avantages accordés à la commune.
Il en fut de même pour la rue d'Amende le 25/05/1816, moyennant la somme de 2000 francs donnés à la commune pour la restauration de l'église.
Le châtelain de cette époque s'engageait  en outre à l'entretien de la rue Blanche pendant 10 années.
Ainsi gagna en profondeur le parc de l'ancien château et put être créé celui dit du Petit Château.


(page 10 du livre Le Quesnel et St Mard en Chaussée)

Dès 1570,  le seigneur du Quesnel, Adrien de Formé, semble avoir nourri le projet de l’extension de son enclos seigneurial (page 7 de la monographie de l’abbé Leroy 1911)
Cette année là, il y a eu le retrait de 7 héritages et maisons .

de 1760 à 1786, M. du Quesnel achète les héritages et maisons de la rue d’Enfer situées derrière la grille qui ferme son domaine. Cela se poursuit jusque 1796.
En 1796, M. du Quesnel ayant acquis  les 2 journaux de terrains sis derrière le château les clôturera de murs et en fit un potager.
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 1229
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum