CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Mar 3 Mar - 13:42





Au Quesnel, sur la route d'Amiens à Roye, le mémorial canadien à Le Quesnel, fait de granit du Québec, rend hommage aux exploits du Corps canadien lors de la bataille d'Amiens, du 8 au 11 août 1918. Comme pour les autres mémoriaux, ses côtés massifs portent une inscription en anglais et une autre en français.

Il est écrit sur ce monument : "L'armée canadienne, forte de 100.000 hommes, attaqua l'ennemi le 8 août 1918 entre Hourges et Villers-Bretonneux et le rejeta vers l'est sur une profondeur de treize kilomètres".

Ce 8 août est la date qui marque le début de la contre-offensive alliée qui allait conduire à l'armistice.

Une longue avenue bordée d'érables conduit au monument, qu'entourent des massifs de conifères et une haie de houx. Les diverses teintes de vert que présentent les magnifiques arbustes de toutes sortes créent une atmosphère discrète, propice au recueillement.


Le Mémorial Le Quesnel est un monument commémoratif de guerre du Canada qui commémore les actions de la Canadian Corps au cours de 1918 la bataille d'Amiens lors de la Première Guerre mondiale.

La bataille a marqué le début d'une période de 96 jours qui a vu l'effondrement de l'armée allemande et, finalement, l'Armistice qui a mis fin à la guerre

Le mémorial est situé juste au sud-ouest du village de Le Quesnel, sur la route entre Amiens et Roye.

À la fin de la guerre, Le Imperial War Graves Commission a accordé au Canada - 3 8 sites en France et cinq en Belgique, pour y ériger des monuments commémoratifs.  Chaque site a représenté un engagement canadien important dans la guerre et pour cette raison, il était à l'origine décidé que chaque champ de bataille serait traité de manière égale et les monuments érigés identiques.
[1] La Commission des champs de bataille Commémoratifs canadienne a été créée en Novembre 1920 à discuter du processus et conditions pour la tenue d'un concours mémorial pour les sites européens.
[2] En Octobre 1922, la présentation du sculpteur Toronto et designer Walter Allward a été sélectionné comme le gagnant de la compétition, et la soumission de Frederick Chapman Clemesha placé secondes.  La commission a sélectionné la crête de Vimy en France comme le site préféré pour la conception d'Allward. [3] de Clemesha Soldat en méditation la conception a été sélectionné pour les sites restants, mais était plus tard, pour un certain nombre de raisons, érigé seulement à Saint-Julien en Belgique.  Les six sites restants ont reçu blocs blancs canadiens identiques en granit inscrits en anglais et en français, avec une brève description de la bataille qu'ils commémorent.  Les blocs sont situés dans de petits parcs qui varient en forme et la conception et sont généralement situées sur les points clés du champ de bataille qu'ils commémorent.
Le site choisi pour le Mémorial Le Quesnel a été choisie parce qu'elle marque l'emplacement de la pénétration la plus profonde les Canadiens (et en effet l'une des armées alliées) réalisé sur le premier jour de la bataille d'Amiens, plus de 8 miles ou 13 km dans germanophone territoire tenu de leur point de départ.

Mémorial Canadien du Quesnel Somme
49°46'29.99''N 2°36'34.18''E


Dernière édition par Veiovis le Mar 3 Mar - 14:43, édité 5 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Mar 3 Mar - 13:44

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Mar 3 Mar - 13:59

Le Quesnel german cemetery (situé un peu à l'est de l'église de Le Quesnel, il contenait les corps de 4 soldats du Canadian Mounted Rifles inhumés par leurs camarades en août 1918) et Ridge cemetery - Hangard (situé à 800 mètres à l'est du village, il contenait les corps de 20 soldats canadiens tombés le 8 août 1918).
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Mar 3 Mar - 14:01

cette nécropole contient 108 corps (101 Canadiens et 7 Britanniques) dont 3 inconnus. Il s'agit de soldats tombés essentiellement en août 1918, au cours de la contre-offensive alliée qui allait amener l'armistice.
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Mar 3 Mar - 14:04

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 13:55

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Sam 5 Mar - 18:27

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Lun 28 Mar - 10:34

article paru dans "la Gazette de TCHINY" : numéro 4 - 2e semestre 2015 :

The Toronto Scottish Régiment était présent à LE QUESNEL, le 14 juillet 2015 en raison de leur cérémonie du centenaire de la Première guerre mondiale au mémorial canadien.

Le mémorial canadien a été construit à LE QUESNEL en raison du triste passé de notre village pendant la 1ère guerre mondiale. En effet, LE QUESNEL fut le foyer d'une sanglante bataille impliquant le 75e bataillon les et 9 aout 191, lors de la bataille d'Amiens.

The Toronto Scottish Regiment est un régiment d'infanterie, à ETOBICOKE et MISSISSAUGA.
L'infanterie, principale force combattante de l'Armée de terre et élément central de l'équipe des armes de combat, à pour rôle de s'approcher de l'ennemi et de l'anéantir.
Avec l'appui de l'artillerie et des régiments blindés et du génie, les soldats d'infanterie peuvent mener des opérations, y compris des opérations aéromobiles et amphibies, n'importe où dans le monde, dans n'importe quel milieu - articque, toundra, montagnes, jungle ou désert- et avec n'importe quelles armes.

The Toronto Scottish Regiment a été constitué le 01 juillet 1915, sous le nom de 75e Bataillon (MISSISSAUGA) du Corps expéditionnaire canadien (CEC) par le Lieutenant-Colonel Samuel BECKETT.

En 3 semaines, plus de 1500 personnes ont été recrutées.
En mars 1916, le personnel du bataillon est parfaitement formé et embarque pour Liverpool.
Plus de 5500 soldats ont servi dans ce bataillon pendatn la Première Guerre mondiale et 1049 d'entre eux ont été tués, dont le Lcol BECKETT.

Le 75e Bataillon CEC a reçu 16 inscriptions au drapeau, et le Capitaine BELLENDEN HUTCHESON, médecin militaire, a été décoré de la Croix de Victoria.

En 1937, Sa Majesté la Reine Elisabeh a accepté de devenir colonel en chef du Régiment.

Le 22 mais 1939, pendant la visite royale, Sa Majesté a remis son nouveau drapeau régimentaire au Toronto Scottish sur le campus de l'Université de Toronto.
Sa Majesté a rendu visite au Régiment de nouveau en 1962, 1965, 1979, 1981, 1985 et 1989.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Sa Majesté a rendu visite au Régiment 2 fois : en 1940 et 1943.

Comme The Toronto Scottish Regiment était désigné comme bataillon de mitrailleurs, il n'a pas combattu en qualité d'unité complète au cours de la guerre.

"la Gazette de TCHINY" : numéro 4 - 2e semestre 2015
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Lun 28 Mar - 10:37




En mai 1920, le gouvernement a autorisé la formation du Mississauga Regiment à perpétuer les traditions du 75e Bataillon CEF. Le Mississauga Regiment a été re-désigné du Toronto Scottish Regiment le 1er septembre 1921

The Toronto Scottish Regiment
Captain Bellenden Hutcheson VC Armoury
70 Birmingham St.
Toronto, ON M8V 3W6
CANADA

Telephone: 416-635-4250 extension 4252

Email: 32cbgrecruiting@forces.gc.ca
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Lun 28 Mar - 10:57

page 18 "la Gazette de TCHINY" : numéro 4 - 2e semestre 2015 avec des explications provenant du site http://www.cmp-cpm.forces.gc.ca/dhh-dhp/his/ol-lo/vol-tom-3/par2/tsr-fra.asp

En novembre 1940, les mitrailleuses du Régiment ont servi à abattre un bombardier allemand Dornier 17, une première pour l'Armée canadienne.

En aout 1942, 127 membres du Régiment ont pris part au raid sur Dieppe.
Du jour J jusqu'au cessez-le-feu du 07 mai 1945, le Toronto Scottish est resté en Europe pour appuyer de nombreuses unités de la 2de  division canadienne.
Pendant la guerre, 47 membres du Régiment ont été décorés et 42 ont été cités à l'ordre du jour.

Le bataillon actif du The Toronto Scottish Regiment a été démantelé le 31 décembre 1945 et le Régiment est devenu une unité d'infanterie de la Milice.

Presque chaque régiment canadien arbore les honneurs de guerre Somme 1916
Ce sont 57 régiments blindés et d'infanterie qui arborent officiellement les honneurs de guerre.




INSIGNE  

Description

Une guirlande de chardons au naturel, au sautoir d'argent brochant chargé d'une feuille d'érable automnale au naturel, tous deux enfilant un anneau d'azur liséré d'argent inscrit CARRY ON en lettres du même, la feuille d'érable chargée d'un anneau semblable inscrit BELGIUM FRANCE 1916-1919, et, sur le tout, une tête de licorne d'argent armée et crinée d'or, colletée d'une couronne enchaînée du même, soutenue d'une torque d'argent et de gueules, les branches supérieures et inférieures du sautoir chargées chacune d'un listel d'azur liséré d'argent inscrit TORONTO en chef et SCOTTISH en pointe en lettres du même.

Symbolisme

La feuille d'érable représente le service au Canada. Les chardons (l'emblème floral de l'Écosse) et la croix de Saint-André (le saint patron de l'Écosse) sont des emblèmes faisant souvent partie des insignes de l'infanterie des Highlands. La composition de l'insigne est similaire à celle de The London Scottish, le premier régiment allié du régiment. La licorne, reprise des insignes du 75th "Overseas" Battalion et The Mississauga Horse, rappelle les liens historiques unissant ce régiment à ces unités. Les mots « BELGIUM » et « FRANCE » et les dates « 1916-1919 » commémorent le service rendu par les unités perpétuées par ce régiment lors de la Première Guerre mondiale. « TORONTO SCOTTISH » est une variante du nom du régiment et « CARRY ON » en est la devise.

http://www.cmp-cpm.forces.gc.ca/dhh-dhp/images/col-dc/5132-1.jpg


DRAPEAU CONSACRE


DRAPEAU DE CAMP


DEVISE  : CARRY ON (Continue)

MARCHE : « Blue Bonnets Over the Border »

ALLIANCES : Armée britannique - The Royal Regiment of Scotland et The London Regiment

HONNEURS DE BATAILLES :
- Première Guerre mondiale
SOMME, 1916; Crête d'Ancre; Ancre, 1916; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; CÔTE 70; YPRES, 1917; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1918; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG: Canal du Nord; VALENCIENNES; SAMBRE; FRANCE ET FLANDRES, 1916-18.

- Seconde Guerre mondiale
Dieppe; CRÊTE DE BOURGUÉBUS; Saint-André-sur-Orne; Crête de Verrières-Tilly-la-Campagne; FALAISE; Route de
Falaise; Clair Tizon; Dunkerque, 1944; Canal d'Anvers-Turnhout; L'ESCAUT; Woensdrecht; Beveland-Sud; LA RHÉNANIE; La
Reichswald; Route de Goch-Calcar; La Hochwald; Xanten; Canal Twente; Groningue; Oldenburg; NORD-OUEST DE L'EUROPE, 1942, 1944-1945.

LIGNEE
Ce régiment de la Force de réserve vit le jour à Toronto, en Ontario, le 1er mai 1920, lorsque « The Mississauga Regiment » fut autorisé.1 Il fut rebaptisé le « The Toronto Scottish Regiment » le 1er septembre 1921.2 Le 15 décembre 1936, il se fusionna avec les « B Company » et « C Company », du « 1st Machine Gun Battalion, CMGC » et fut rebaptisé « The Toronto Scottish Regiment (Machine Gun) ».3 Il fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, The Toronto Scottish Regiment (Machine Gun) » le 7 novembre 1940;4 « The Toronto Scottish Regiment » le 19 juin 1947;5 et « The Toronto Scottish Regiment (Queen Elizabeth The Queen
Mother's Own) » le 19 octobre 2000.6

Lorsque le régiment fut organisé en tant que le « The Mississauga Regiment », le 1er mai 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en
régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (75th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non
permanente tandis que le 2e Bataillon (84th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut
dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Toronto Scottish Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain
(GO 189/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La perpétuation du « 1st Machine Gun Battalion, CMGC » du 1919 à 1936 fut transférée au « The Irish Regiment of Canada (Machine
Gun) » (GO 149/37).

Perpétuations
« 75th » et « 84th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général
Mississauga, Ontario

HISTORIQUE OPERATIONNEL
Première Guerre mondiale Le « 75th Battalion », autorisé le 10 juillet 1915 sous l'appellation de « 75th "Overseas" Battalion, CEF »,7
s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 29 mars 1916.8 Il débarqua en France le 2 août 1916,9 où il combattit en tant que
composante de la 11e brigade d'infanterie, de la 4e division canadienne en France et dans les Flandres jusqu’à la fin de la guerre.10 Le bataillon fut dissous le 15 septembre 1920.11.

Le « 84th Battalion », autorisé le 10 juillet 1915 sous l'appellation de « 84th "Overseas" Battalion, CEF »,12 s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 18 juin 1916.13 Son personnel passa aux « 73rd "Overseas" Battalion, CEF », « 75th "Overseas" Battalion, CEF » et autres unités de la 4e division canadienne le 30 juin 1916, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.14 Le bataillon fut dissous le 11 avril 1918.15

Seconde Guerre mondiale
Le régiment mobilisa le « The Toronto Scottish Regiment (Machine Gun), CASF » pour le service actif le 1er septembre 1939.16 Il fut rebaptisé : « 1st Battalion, The Toronto Scottish Regiment (Machine Gun), CASF » le 7 novembre 1940;17 « 2nd Infantry
Division Support Battalion (The Toronto Scottish Regiment), CIC, CASF » le 1er mai 1943;18 et « The Toronto Scottish Regiment (Machine Gun), CIC, CASF » le 24 février 1944.19 Le 7 décembre 1939, il s'embarqua pour la Grande-Bretagne.20 Le bataillon
prit part au raid de Dieppe le 19 août 1942.21 Il débarqua encore une fois en France le 6 et 7 juillet 1944, en tant qu'élément de la 2e division d'infanterie, et combattit dans le Nord-Ouest de l'Europe jusqu'à la fin de la guerre.22 Le bataillon outre-mer fut dissous le 31 décembre 1945.


1. GO 66/20.
2. GO 246/21.
3. GO 189/36.
4. GO 42/41.
5. CAO 76-3, Pt 'B', Supp Issue No. 43/47.
6. Letter from Her Majesty's Secretary to the Governor General dated 19 October 2000 (DHH file 1060-5132); and MOO 2000062, 14 Dec 2000
/ Lettre de le secrétaire de la Reine au Gouverneur Général le 19 octobre 2000 (DHP dossier 1060-5132); et DMO 20000062, 14 déc 2000).
7. GO 103a/15.
8. CEF Sailing List, vol. IV. The unit also sent a reinforcing draft overseas on 1 October 1915 / L'unité envoya également un contingent de
renforts outre-mer le 1er octobre 1915.
9. War Diary/Journaux de guerre, 75th Canadian Infantry Battalion, LAC/BAC, RG/GE 9, Series III-D-3, Vol. 4943, File/dossier 452.
10. G.W.L. Nicholson, Official History of the Canadian Army in the First World War, Canadian Expeditionary Force 1914-1919 (Ottawa, 1962),
passim.
11. GO 149/20.
12. GO 103a/15.
13. CEF Sailing List, vol. V. The unit also sent a reinforcing draft overseas on 25 September 1915 / L'unité envoya également un contingent
de renforts outre-mer le 25 septembre 1915.
14. Edwin Pye Papers, Summary of History of C.E.F. Units - 84th Battalion, Document Collection/Collection de documents 74/672, Series/séries
IV, Box/boîte 12, Folder/chemise 84.
15. GO 82/18.
16. GO 135/39.
17. GO 42/41.
18. GO 21/44.
19. GO 222/44.
20. Major D.W. Grant, "CARRY ON": The History of The Toronto Scottish Regiment (M.G.) 1939-1945, (Toronto, 1949), p. 5.
21. Colonel C.P. Stacey, Official History of the Canadian Army in the Second World War, Volume 1: Six Years of War (Ottawa, 1955), pp. 349-
386.
22. Colonel C.P. Stacey, The Victory Campaign: The Operations in North-West Europe 1944-1945, (Ottawa, 1966), passim; and/et Major D.W.
Grant, "CARRY ON", The History of The Toronto Scottish Regiment (M.G.) 1939-1945, (Toronto, 1949), pp. 73-136.
23. GO 85/46.
http://www.cmp-cpm.forces.gc.ca/dhh-dhp/his/ol-lo/vol-tom-3/par2/doc/tsr.pdf
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Veiovis le Jeu 28 Juil - 7:59

En pratique
◾Accès libre au Mémorial toute l’année
◾Adresse : 80118 LE QUESNEL
◾email : information@vac-acc.gc.ca
◾www.vac-acc.gc.ca
◾Longitude 2.609677 | Latitude 49.775202
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 982
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: CIMETIERE CANADIEN : le mémorial canadien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum