le LUTRIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le LUTRIN

Message par Veiovis le Dim 27 Sep - 18:19

auteur(s)  Veyren = Vivarais (ferronnier)  
siècle   4e quart 18e siècle  
historique   Veyren, dit Vivarais, est né en 1704 et est mort en 1788.  
protection MH   1985/04/09 : classé au titre objet  
propriété   propriété de la commune  
type d'étude   liste objets classés MH  
copyright  © Monuments historiques, 1993  
date versement   1993/10/05  
date mise à jour   2003/07/07  
référence   PM80001090  
matériaux   fer : forgé  
inscription inscription (initiales)
précision inscription Inscription (initiales) : SL (sur le pied, pour saint Léger, patron de l'église).









Dernière édition par Veiovis le Ven 6 Mai - 16:00, édité 3 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 1009
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le LUTRIN

Message par Veiovis le Dim 27 Sep - 18:26



avatar
Veiovis
Admin

Messages : 1009
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le LUTRIN

Message par Veiovis le Lun 21 Déc - 11:45

"Le sanctuaire (l'église) abritait en 1914, un fort beau lutrin en fer ouvragé provenant de l'abbaye de Corbie, attribué à Slotz ou à Vivarais (voir Heilly) qui travailla vers 1765 pour le chœur de l'abbatatiale."

page 327  livre "gentilhommières en Picardie" éditions de la Morande, Philippe Seydoux 2003 - ISBN 2 - 902 091 - 32 - X

page 374 de la monographie de l'abbé LEROY il est mentionné qu'en 1861 on pouvait admirer un magnifique lutrin en fer forgé :

"on y admire surtout, une vierge de toute beauté, taillée, et elle et son divin enfant, dans un seul morceau de hêtre. Elle paraît être du XVIII e siècle.
Un lutrin en fer forgé, style Louis XV de la même époque, est son digne pendant.
On dit communément dans le pays que cees 2 objets, qui excitent l'admiration des connaisseurs, proviennent de l'abbaye de St Pierre de Corbie. Nous avons d'autant moins à y contredire qu'ils ne figurent point parmi ceux compris dans l'inventaire du mobilier de l'église au XVIIIè siècle. ce qui est de nature à nous étonner, s'il en est ainsi, c'est que dans les voluptes du pied se trouve le monogramme dupatron de l'église du Quesnel, St Léger, lequel est représenté par deux S et deux L entrelacées. Ceci semblerait indiquer une oeuvre d'art fabriquée sur commande."
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 1009
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: le LUTRIN

Message par Veiovis le Lun 28 Mar - 16:26

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 1009
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum