la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Dim 8 Déc - 17:30

La chapelle de Notre Dame Auxiliatrice  (au bout de la rue de la Chapelle)







Des miracles s'y sont produits.
http://lequesnel.forumactif.org/t74-les-miracles-de-la-chapelle


sa statue (Notre Dame Auxiliatrice) a aussi son histoire.




Dernière édition par Veiovis le Jeu 27 Oct - 9:40, édité 3 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 10 Fév - 10:56

voici l'histoire de notre chapelle Notre Dame Auxiliatrice et de sa statue.



photo tirée de la monographie 1911 de l'abbé Maurice Leroy


C’est un prêtre, M. Engramer, qui a ramené la statue de Notre Dame Auxiliatrice vers les années 1790. Cette statue daterait du XIVe siècle. En revenant de Paris, un riche négociant lui avait cédée. La statue représente la Sainte Vierge, de taille moyenne, portant l’enfant Jésus dans ses bras. Elle fut aussitôt installée dans la vieille église.

Vers les années 1811 fut construite la chapelle des champs. La statue y fut installée.  Puis, en 1822, le Château du Quesnel, toujours prêt aux grandes œuvres, fournit les fonds pour la nouvelle chapelle, modeste et décente.  

Cette nouvelle chapelle fut bénie le 2 juillet 1822, lors de la fête de la visitation.

La situation de cette chapelle,  au milieu de la population et à proximité des champs permet d’étendre la protection de la Vierge sur la paroisse tout entière, protégeant la population et les champs. D’ailleurs, les fidèles constatent que presque jamais les orages ne dévastent les plaines : les orages se divisent lorsqu’ils passent au dessus de la chapelle. De même, la grêle qui n’a pas épargné les pays voisins, a épargné Le Quesnel.

C’est en 1888, que la façade de la chapelle sera surmontée d’un clocheton, à l’aspect gracieux de celle du Petit-Séminaire de Saint-Riquier (80). Il y eut aussi, les verrières pour 985 francs, la porte 345 francs, le dallage 314 fcs, la cloche… tout ceci fut financé par les dévots à Notre-Dame pour moins de 5500 francs.  

Puis les années suivantes, en 1903,  furent achetées : la bannière de Notre Dame, 200 francs, les bancs de la chapelle 200 fcs, une chasuble et la statue de Notre Dame (groupe purgatoire) 183 fcs, Calice, Missel…

Le 11 mai 1891, l’édifice agrandi et nouvellement restauré fut béni par Monseigneur Jacquenet, évêque d’Amiens.


Dernière édition par Veiovis le Sam 7 Mar - 11:08, édité 2 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 10 Fév - 11:05



cette carte postale a fait du voyage : je l'ai rachetée sur Budapest


Dernière édition par Veiovis le Lun 10 Fév - 12:46, édité 1 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 10 Fév - 12:07

lors de la première guerre mondiale, la chapelle, toujours ouverte, recevait de nombreux visiteurs : La dévotion à la protectrice du pays, Notre-Dame-Auxiliatrice, y gagna en intensité, comme en étendue.

du  1er août 1914 au 26 mars 1918, jour de l'évacuation du pays, il fut brûlé pour une somme de 2500 francs de cierges devant la statue de la Madone. Ce qui est impressionnant !




Dernière édition par Veiovis le Lun 10 Fév - 12:15, édité 1 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 10 Fév - 12:14

exemple d'une messe militaire :

- NOEL 1914, messe de minuit, la vaste église comble : toutes les allées bondées d'hommes se tenant debout.

- PAQUES 1915 : 2 soldats postés au portes de l'église et chargés de cet office comptèrent 1400 des leurs !

Mr l'abbé David, aumonier divisionnaire écrivit en août 1919 à l'abbé Maurice Leroy : "je vrevis par la pensée les belles cérémonies du Quesnel ; cérémonies inoubliables et comme nous n'en avons jamais plus eu ailleurs."
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 10 Fév - 12:45

La statue a failli disparaître à la fin de la 1ere guerre mondiale.
Elle avait été enlevée de la chapelle, par les allemands, et stockée dans un réduit de la maison communale.
Dans la précipitation de leur départ, ils l'ont oubliée.
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Ven 27 Juin - 18:33



une  personne âgée, toujours vivante, me racontait :

"Il y a quelques années, la chapelle a été visitée par des voleurs qui ont été arrêtés à la frontière Belge. La statue de Notre Dame Auxiliatrice a été retrouvée. Désormais elle est en lieu sûr (elle n'est plus exposée dans la chapelle)"

Hors surprise, dans le livre de Monsieur Decalf, il est mentionné que la statue a été dérobée le mercredi 18 juin 1980 (page 273, Le Quesnel, un sacré patrimoine) "cette statue de la vierge, en bois polychrome, est volée, le 18 juin 1980. Ce délit est exécuté en plein jour. Quelques temps après, les statues de Saint Léger, le patron de la paroisse, de Sainte Anne, de l'Ange Gardien, des suspensions, etc... sont aussi volées. Quel dommage pour notre patrimoine !"




Dernière édition par Veiovis le Lun 22 Juin - 17:20, édité 1 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 22 Juin - 17:19



Dernière édition par Veiovis le Mer 11 Nov - 15:48, édité 1 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 22 Juin - 17:23

LES VITRAUX

à l'intérieur de la chapelle, les vitraux sont l'illustration des scènes de la vie religieuse.

On y retrouve une  représentation de l'arrivée de Notre Dame Auxiliatrice (statue rapportée en procession par Mr l'Abbé ENGRAMER, curé du Quesnel.



Dernière édition par Veiovis le Jeu 27 Oct - 9:39, édité 1 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Mer 11 Nov - 15:05

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Mer 11 Nov - 15:05

je vous mets la retranscription de ce document ci-dessous :

LA CHAPELLE NOTRE DAME AUXILIATRICE

le sanctuaire

Au début du XIXe siècle , vers l'année 1811, Monseigneur l'Abbé MAURISSE administrant la paroisse du Quesnel quand était construite la "chapelle des champs". Elle allait servir de refuge à l'auguste Vierge, arrivée un peu plus tôt et placée dans l'ancienne église. En effet, entre 1771 et 1793, passant par Paris, un Saint Prêtre, Monsieur l'Abbé Romain ENGRAMER, alors curé du Quesnel, en ramena un trésor, une statue de la Sainte Vierge qu'un riche négociant lui avait soldée. Elle était datée du XIVe siècle.

Le Château du Quesnel fournissait déjà les fonds à la construction toujours prompt aux grandes œuvres.
On dit que le père du vénérable curé se fit maçon pour cette noble et grande œuvre.
Cette chapelle originelle était donc beaucoup moins vaste que celle que nous connaissons aujourd'hui.
Elle avait la longueur du chœur actuel.
En effet, il n'y a encore une vingtaine d'années, une distinction dans le coloris et le raccordement des ardoises de la couverture était très bien perceptible.
Le 2 juillet 1822, la fête de la Visitation, l'oratoire fut béni.
Avec grand faste et en grande cérémonie, la précieuse statue fut transportée en son nouveau site.

Autour de 1867, l'abbé HURDEQUINT se mit en tête, d'étendre le sanctuaire, afin de mieux abriter la précieuse statue et son autel.
En réalité, il ajouta à l'oratoire une nef de style gothique renaissant, plus belle au regard. Il regretta que l'ensemble ne soit pas plus spacieux.
Grâce à la générosité d'une personne, encore vivante vers 1920, cet élégant oratoire a pu être achevé.

En 1888, les dons ramassés aurpès des fidèles à la Vierge, permirent d'ajouter les tourelles et le clocheton, ce qui donna à l'édifice sa grâce actuelle.
En matière de dépenses et en francs actuels (conversion très approximative) grosso modo il a été payé environ 17 651 francs (un peu moins de 3000 euros) pour les vitraux, 6182 francs (⋍ 1000 euros) pour la porte, 5626 francs (moins de 1000 euros) pour le carrelage, 3650 francs pour la cloche (⋍ 600 euros)

Le 11 mai 1891, l'édifice restauré et nouvellement achevé, reçut la bénédiction de l'évêque du diocèse d'Amiens, Monseigneur JACQUEMET.
Nous remarquons qu'en réalité, ce sanctuaire fut construit, agrandit et achevé en plusieurs épisodes.
En 1903, 17 920 francs (⋍ 3000 euros) furent dépensés par l'Abbé POLLEUX pour la décoration de la chapelle.

Dans les années 1970, Monsieur l'Abbé PROUSEL dépensa 11000 francs (⋍ 2000 euros) pour la réfection de la toiture.
A la même période, notre peintre local Paul BOQUILLON, en refit toute l'ornementation intérieure pour le plus grand bonheur des visiteurs. Qu'il en soit remercié !


LA DECORATION

Cette statue de la Sainte Vierge était de taille réduite, aux disproportions évidentes, comme si l'auteur en avait ignoré l'échelle. Elle représente l'enfant Jésus assis sur le genou gauche de la Vierge, tenu du bras gauche dissimulé par l'enfant.
Le bras droit de la Vierge est nettement hors d'échelle.

Cette œuvre est d'une facture de bois polychrome.

A l'intérieur de la chapelle, les vitraux sont l'illustration de scènes de la vie religieuse et de dévotion de la paroisse du Quesnel.
Voici l'explication de la représentation de ces différents vitraux.

1. Arrivée de Notre Dame Auxiliatrice
A son retour d'exil à Paris, Monsieur l'Abbé ENGRAMER, curé du Quesnel, rapporte en procession la statue de Notre Dame Auxiliatrice.
1


2. La paroisse offre le nouveau sanctuaire à N.D Auxiliatrice
Après l'installation solennelle de la statue à l'autel de la Sainte Vierge, des faveurs étaient obtenues.
Les fidèles lui donnèrent un digne nouveau sanctuaire, don de la paroisse.
Monsieur l'Abbé le bénit le 2 juillet 1822, jour de la Visitation et l'offrit à Notre Dame.
2



3. Le Pape Pie VII institua la fête de N.D. Auxiliatrice
Le Pape Pie VII institua ensuite la fête de N.D Auxiliatrice au Quesnel.
Ce Saint Pontife était un grand dévot. Vers 1867, le sanctuaire fut agrandi grâce à l'heureux projet de Monsieur l'Abbé Pierre HURDEQUINT qui donna à la chapelle la majesté et la dimension qu'elle a, à présent.
3



4. Don Bosco propage la dévotion à N.D Auxiliatrice
Don Bosco fut un propagateur de la dévotion à Notre Dame Auxiliatrice.
En 1888, Monsieur l'Abbé DESSAINT, avec les ressources des fidèles ajouta les vitraux, le dallage et la porte de fer forgée. On ajouta encore la bannière de Notre Dame Auxiliatrice, les bancs et la statue de Saint Antoine.
4



5. La bataille de Lépante : vision du Pape Pie V.
Pie V fut pape de 1566 à 1572. Ce saint est une vision de la bataille de Lépante qui aurait eu lieu en 1571 près du golfe de Corinthe en Grêce. En effet, Don Juan d'Autriche gagna une très grande bataille navale sur les armées turques.
5



6. la Sainte Vierge remet le rosaire à Saint Dominique.
Saint Dominique reçut des mains de la Vierge Mère, un rosaire en 1206 à l'occasion de la fondation de son ordre, pour combattre avec véhémence contre les albigeois hérétiques.


Dernière édition par Veiovis le Mer 11 Nov - 15:46, édité 2 fois
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Mer 11 Nov - 15:17

LA DEVOTION
La population et les fidèles du lieu et des environs, accueillaient avec ferveur ce précieux don qu'était Notre Dame Auxiliatrice.

Cette statue était dès lors installée dans l'ancienne église.

Monsieur l'Abbé ENGRAMER vécut encore un peu de temps après cette arrivée.
Son successeur, Monsieur l'Abbé Benoît WABLE, continua à développer le culte à la Mère de Dieu.
Les fidèles attendaient d'une muette impatience, la construction de cet oratoire qui allait ensuite devenir la chapelle Notre Dame Auxiliatrice.
Cette très belle statue en bois polychrome de la Vierge, fut volée le 18 juin 1980. Ce délit fut exécuté en pleine journée.

LES PRODIGES INEXPLIQUES
On doit aussi parler de prodiges et de guérisons.
Trop souvent les hommes sont muets et discrets devant ces faits et emportent à tout jamais leurs secrets dans l'éternité.
Quand il nous arrive quelque chose d'extraordinaire ou d'inexpliqué, très généralement on n'en parle pas.
L'Abbé LEROY relate dans son ouvrage de 1923 deux guérisons.


En 1852, une certaine Catherine DAIGNY ne marce pas à 7 ans. Au 8e jour d'une neuvaine, l'enfant déambule pour le grand bonheur de ses parents.

Un peu plus tard, en 1882, une fille PLATEL est guérie d'une bronchite à répétition.

Voici encore un fait mentionné dans les archivres, écrit de la plume de l'Abbé HURDEQUINT, curé du Quesnel.

Nous citons :

"Phénomène apparu dans la chapelle de Notre Dame Axiliatrice.
je soussigné, curé du Quesnel, ayant appris que plusieurs personnes de la paroisse se rendant aux champs, pour glaner, le 5 du mois d'août (1868), vers les trois heures du matin, avaient aperçu à deux reprises différentes, quelque chose d'extraordinaire dans l'intérieur de la chapelle de Notre Dame Auxiliatrice, les invitant le dimanche, à se rendre à la sacristie pour les entendre sur cet événement.

Toutes ces personnes, au nombre de six, .... suite ici : http://lequesnel.forumactif.org/t74-les-miracles-de-la-chapelle
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Mer 11 Nov - 17:40



avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Sam 5 Mar - 19:06

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Lun 28 Mar - 15:08





avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: la chapelle Notre Dame Auxiliatrice

Message par Veiovis le Dim 2 Avr - 18:15

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/chapelle-notre-dame-auxiliatrice-le-quesnel

Située à Le Quesnel, une petite commune de 775 habitants , la chapelle fut construite au début du 19e siècle, grâce à l’abbé Maurisse, prêtre de la paroisse. D'abord nommée la chapelle des champs , elle fut plus tard appelée Notre Dame Auxiliatrice. Plusieurs étapes de construction suivirent qui donnent à l‘édifice sa grâce actuelle.

La chapelle se caractérise par une nef de style gothique, deux tourelles, un clocheton et six vitraux qui ont été classés en 1983 . Le plus célèbre est « La bataille de Lépante ».

Dans ce lieu saint, furent reconnus plusieurs prodiges et guérisons relatés dans le livre de l’Abbé Leroy « Le Quesnel et St Mard en Chaussée ». Cette chapelle, avec l'église , fait partie du patrimoine communal ouvert au public lors des Journées du patrimoine

Des travaux de rénovation sont en cours.
Une souscription publique est possible directement en ligne, ici :

avatar
Veiovis
Admin

Messages : 993
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum