le plus ancien document "les origines du Quesnel"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le plus ancien document "les origines du Quesnel"

Message par Veiovis le Dim 8 Mar - 17:25

Page 15 de la monographie de l’abbé Leroy - 1911

Le plus ancien document où figure le nom de QUESNEL est à notre connaissance la charte de fondation de l’abbaye de Saint-Fuscien qui est de 1105.
Les fondations de Robert du Quesnel, en faveur de son pays, ne datent guère que du XIIIe siècle.
Ceci ne veut point dire que le pays n’existe que depuis cette date. Si nous nous en rapportons à son orthographe actuelle, il semble en résulter qu’il remonte à l’époque germanique où paraissent les mots Quesnoy, Tilloy, Tilloloy, Fresnoy et tant d’autres.

Si nous nous arrêtons à sa phonétique, c'est-à-dire à la façon dont prononcent Quesnel les gens du pays qui disent Tchiny, il semble que le pays aurait existé avant le Ve siècle.

Cette hypothèse trouverait du reste sa confirmation dans les monuments : la disposition du château du Quesnel affecte encore la forme de la villa gallo-romaine et la rue dite rue de la Ville, c'est-à-dire rue conduisant à la villa, parle dans le même sens. Les monnaies trouvées aux abords de l’antique demeure seigneuriale en disent autant.
Il n’y a pas si longtemps encore que nous tombait entre les mains :

1° une pièce de monnaie d’Antonin le pieux, devenu empereur en 138

2° une autre pièce de Claude, dit le Gothique (268 à 270)

3° une pièce de Constantin 1er (306 à 337)

4° un petit bronze de Constantin avec cette devise « Urbs Roma » ville de Rome. Son verso représente les deux jumeaux Romulus et Remus allaités par la louve traditionnelle. La monnaie serait donc de l’époque qui précéda celle où Constantin fit frapper d’autres bronzes avec cette inscription : Constantinopolis, c’est-à-dire d’avant 330, date où il quitta Rome pour Constantinople.
Ces pièces furent trouvées dans le voisinage du château.

Mais l’existence des souterrains actuels qui semblent avoir eu pour première amorce les cavernes où vivaient et se réfugiaient les gaulois, un fragment de bout d’épée de l’époque celtique qui y fut trouvé en 1837, nous permettent de faire remonter LE QUESNEL, sinon quant à sa dénomination, du moins comme centre de station gauloise, aux âges qui précédèrent ou qui accompagnèrent la conquête du pays par les Romains.
Ces données paraîtront de plus en plus admissibles au fur et à mesure que seront traitées par le détail certaines questions propres à jeter un nouveau jour en la matière.
avatar
Veiovis
Admin

Messages : 1029
Date d'inscription : 21/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lequesnel.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum